X

Ecogres


 Ecogres : qualité et développement durable, une nouvelle marque utilisant une technologie productrice de qualité, dans le respect des principes éthiques et de protection de l’environnement
 
 


  • Réduction du gaspillage

  • Recyclage de résidus de traitement

  • Réutilisation des ressources

 
 
 sont les objectifs premiers que s’est imposé Alfalux pour les produits de cette ligne, dans l’optique d’une recherche constante de solutions de qualité et de la protection de l’environnement.

 
Ecogres est un grès cérame dont les carreaux sont pressés à sec et emaillés dans le respect des normes
UNI EN 14411 BIb. Ecogres est né pour respecter les suivantes valeurs:
 
 
RÉCUPÉRATION DE 100 % DES RÉSIDUS DE TRAITEMENT CRUS.
RÉCUPÉRATION DE 100 % DES RÉSIDUS DE TRAITEMENT CUITS.

100 % des résidus de traitement crus et 100 % des résidus cuits issus du cycle de production sont réutilisés dans la phase de préparation de la pâte, ce qui réduit la quantité de matière première extraite dans les carrières et apporte ainsi une contribution importante à la sauvegarde des ressources naturelles.

 
RECYCLAGE ET RÉUTILISATION DES EAUX DE TRAITEMENT.

La production de grès cérame nécessite de grandes quantités d’eau. La réutilisation de 100 % des eaux usées issues du cycle de production entraîne une réduction de 60 % des besoins en eau des sites de production.

 
 
RÉDUCTION ET RÉCUPÉRATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES (COGÉNÉRATION)

La récupération de la chaleur que contiennent les fumées de cuisson permet de réduire la quantité de gaz naturel utilisé pour la préparation de la pâte. Les technologies employées permettent d’obtenir une réduction de 25 % des ressources énergétiques.

 
 
RÉDUCTION DES REJETS DE FUMÉES DANS L’ATMOSPHÈRE

Guidé par une sensibilité extrême vis-à-vis de l’environnement, Alfalux a consenti des investissements importants dans les technologies de production, qui lui permettent de contrôler au mieux les rejets de fumées dans l’atmosphère. Les niveaux d’émission ont ainsi été réduits de manière drastique et sont désormais plus de 10 fois inférieurs aux limites, déjà très restrictives, imposées par la législation italienne en matière d’environnement.
 



Dernière mise à jour: 18/09/12